Quand j’ai vu le thème de cet atelier, j’ai su que c’était pour moi !

J’avais déjà succombé cet été au tsunami Miyuki… d’abord en m’entraînant sur un métier à tisser aux couleurs de Disney, avec des perles grosses comme des groseilles, puis j’avais commandé mon vrai métier à tisser et ses mini perles et puis là… impossible de remonter à cheval : pas d’inspiration, pas de patience non plus…

Alors, quand Marie a proposé un atelier, accompagnée de la déesse es-perles – j’ai nommé Karen, je ne pouvais pas résister !

C’est donc samedi matin, que j’ai abandonné mari et enfants, pour gagner l’atelier et retrouver quelques groupies dans une ambiance conviviale, détendue… mais aussi hyper concentrée pour réaliser ça :

 

Pour cette manchette, toutes les fourniture viennent de Perles&Co.
Le modèle est un modèle créé par Karen

Quelle belle parenthèse – et pas seulement parceque le temps d’une matinée je n’ai pas eu à souffrir les : « mamannnnnnn O. m’a mordu » ou « mamannnnnn je veux manger quelque chose » ou encore « mais mamannnn… elles sont où mes chaussettes ? » ni même les koalas sur l’un sur une jambe, l’autre dans le dos 🙂

Ambiance studieuse à l’atelier !

Dans la foulée,j’ai profité de mes doigts dégourdis et entraînés pour réalisé mon duxième bracelet :

Les fournitures viennent de Matière Première.
Motifs créés par Karen.

Une vraie révélation ! C’est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît, il faut juste un peu de calme autour de soi – et pas de Koalas 🙂

Alors, il n’est pas mignon ce petit duo :

Alors, bienvenue au club des « enfileuses de perles » 🙂

 

Belle semaine à toutes !